28JLP- FACEBOOK.png
Frank%252BRiester.jpg

Franck Riester

Ministre de la Culture


La culture pour réinventer nos libertés

Le ministère de la Culture fête en 2019 son soixantième anniversaire. Soixante ans au cours desquels son rôle de soutien et de catalyseur de la création sous toutes ses formes s’est renforcé. Soixante ans au cours desquels sa mission s’est aussi, progressivement, élargie, tandis qu’il défendait tour à tour la diversité culturelle, la liberté d’expression, la liberté de création. « La liberté existe pour et par ceux qui l’ont conquise », déclarait André Malraux devant l’Assemblée nationale constituante en 1945, et ses mots annonçaient déjà, presque quinze ans avant sa création, l’esprit qui habiterait le nouveau ministère, rue de Valois.

Le printemps européen qui s'annonce fait peser sur nos démocraties des responsabilités particulières, dans un contexte marqué notamment par une remise en cause de l'idée européenne et l'irruption dans le débat public de nouvelles méthodes de manipulation de l’opinion. La Culture ne saurait demeurer étrangère ou sourde à ces inquiétudes. Elle doit prendre toute la place qui lui revient dans les débats et réflexions de notre temps. C’est la vocation des artistes, créateurs et professionnels de la Culture.

La Culture est aussi un repère pour les citoyens européens, bien plus conscients qu’on ne le pense de ce formidable patrimoine qu’ils ont en partage. Ce bien inestimable qui nous rassemble nous permet de construire librement des alternatives concrètes tout autant que des espaces d’évasion. Aux fondements de notre désir d'Europe, avant toute organisation politique ou économique, se trouvent les mots visionnaires d'un Victor Hugo ou d'un Stefan Zweig. Seule la liberté de création des auteurs et artistes contemporains saura aujourd'hui lui donner un nouveau souffle.

Le ministère de la Culture entend par conséquent demeurer celui de l’innovation, de l'imagination et de la jeunesse. C'est le sens de l'expérimentation du Pass Culture, qui offre à chacun, à dix-huit ans, les moyens d’accéder à la plus grande variété de propositions culturelles possibles sur tout le territoire. Chaque participant y trouvera sa liberté : celle de construire, en toute autonomie, son propre parcours. Cet outil moderne vient ainsi utilement compléter et enrichir la politique d’éducation artistique et culturelle, accessible dès le plus jeune. Elle permet à chaque enfant de découvrir, révéler et embrasser son goût, ou son talent, pour les arts, hors de tout déterminisme.

A la question des libertés posée par cette 28ème Journée du Livre Politique, la Culture a donc de nombreuses réponses à apporter. Je suis très heureux d'y participer, cette année encore, et honoré de le faire pour la première fois en qualité de ministre de la Culture.

 

 

Franck Riester, Ministre de la Culture

Crédit Photo : © Patrice Soudin

Retour