Actualités
Inscrivez-vous à notre newsletter !
Please wait
 
Nous suivre sur :
Facebook Twitter Youtube Flickr
 
 
 

Comment la petite fille d'Emile Servan-Schreiber redécouvre l'histoire de sa famille

  

Retrouvez Luce Perrot à l'occasion de sa chronique hebdomadaire "Lire la Politique" sur  RCJ (94.8), demain entre 12h et 13h.

Vous saurez comment la petite fille d'Emile Servan-Schreiber, co-fondateur des Echos, redécouvre l'histoire de sa famille grâce à l'ouvrage de Monique Nemer Emile, patriarche des Servan-Schreiber (Editions Eyrolles).

 

 

 

"Au prisme du parcours singulier d'Emile Servan-Schreiber, co-fondateur du prestigieux quotidien économique Les Échos, Monique Nemer retrace l'histoire d'une illustre famille française d'origine prussienne et juive qui a profondément marqué le journalisme et la politique du XXe siècle, et a donné naissance à une dynastie de presse.

Émile est un esprit libre, épris des valeurs humanistes et passionné de progrès. Avec les siens, il traversa un demi-siècle de fureur et de barbarie, entre les hécatombes de la Première Guerre mondiale et la menace d'extermination de la seconde, sans se départir de l'insatiable "goût des autres" qui le conduira, dès les années 1930, à parcourir un monde en pleine métamorphose.

À partir de correspondances privées et de notes inédites, mais aussi de ses éditoriaux et essais, l'auteure évoque un homme à la fois attaché aux simples bonheurs familiaux et résolument moderne. Un amoureux de l'écriture, qui n'a cessé de vouloir voir pour savoir, et savoir pour dire."

 

"Cet homme, durant toute sa vie, sauf au creux de quelques angoisses imposées, est demeuré optimiste, et sa curiosité pour les multiples inventions de son siècle a nourri dans son esprit et dans son coeur une foi insubmersible dans le progrès. Par quoi sa trace, spécialement, méritait d'être restituée, en une période, la nôtre, où prospèrent à l'excès, chez beaucoup, devant l'avenir, le doute et le chagrin."

Jean-Noël Jeanneney

 

Agrégée de lettres, professeur de littérature comparée à l'université de Caen, Monique Nemer a également été éditrice.



Retour Retour